Réformer l'école

Réformer l’école

L’apport de l’Éducation nouvelle (1930-1970)

Laurent Gutierrez, Laurent Besse et Antoine Prost

 
Quelques mots sur l’ouvrage
 
L’éducation nouvelle – qu’a-t-elle à nous dire de neuf sur l’éducation ? Beaucoup si l’on en croit cet ouvrage qui se penche sur l’histoire de ce courant pédagogique à la fois célèbre et méconnu, quand il n’est pas caricaturé. Ce livre est le premier sur l’histoire de l’éducation nouvelle exclusivement consacré au cas français. Il s’intéresse à une période cruciale, entre les années 1930, où démocratisation de l’école et rénovation des méthodes semblent aller de pair, et la fin des années 1960, quand cette évidence semble se dissoudre. Revisitant les grands moments de cette histoire avec l’avènement des loisirs dirigés, des classes d’orientation, de la formation des moniteurs de colonie de vacances sous le Front populaire, il étudie également l’apport des Cahiers pédagogiques, de la Ligue de l’enseignement, des CEMEA, des Francs et Franches camarades à la Libération. Il aborde aussi les rapports, jusque-là ignorés, entre Vichy et l’éducation nouvelle. Parmi les acteurs majeurs de cette épopée figurent Freinet, Decroly mais aussi Makarenko, Dewey ou Alain, sans oublier les militants anonymes qui ont contribué à en écrire l’histoire. Loin de se limiter à l’école, il traite également de l’influence de l’éducation nouvelle sur le travail social, le scoutisme ou les mouvements d’éducation populaire. Cet ouvrage fait suite à un colloque qui s’est tenu à Paris et à Créteil en 2010, organisé par le Pôle de conservation des archives des associations de jeunesse et d’éducation populaire (Pajep) avec le concours du musée de la Résistance nationale.
 


Ont dirigé cet ouvrage :

Laurent Gutierrez, Laurent Besse et Antoine Prost.

Ont contribué à cet ouvrage :

Guy Avanzini, Odette Bassis, Françoise Best, Pierre Boutan, Patrice Bride, Catherine Chabrun, Colette Charlet, Bertrand Chavaroche, Arnaud Dubois, Bruno Garnier, Isabelle Gonne, Emmanuelle Guey, Béatrice Haenggeli-Jenni, Baptiste Jacomino, François Jacquet- Francillon, Fabienne Karsky, Guy Krivopissko, Jacques Ladsous, Françoise F. Laot, Patricia Legris, Jean-Paul Martin, Frédéric Mole, Noëlle Monnin, Nicolas Palluau, Pierre Parlebas, Samuel Renier, Xavier Riondet, André D. Robert, Jacqueline Roca, Antoine Savoye, Jean-Yves Seguy, Nathalie Sévilla, André Sirota, Patricia Spinelli, Geneviève Vannini, Étiennette Vellas, Sylvain Wagnon.
 

Sommaire

Introduction Laurent Gutierrez, Laurent Besse et Antoine Prost

Chapitre I – Un mouvement aux identités multiples

Débats autour de définitions conceptuelles et identitaires (1922-1940) B. Haenggeli-Jenni

Alain et l’Éducation nouvelle B. Jacomino

John Dewey et l’Éducation nouvelle en France (1930-1970) S. Renier

La réception de l’oeuvre d’Anton Makarenko en France (1944-1965) A. Savoye

Freinet au 6ème congrès de la LIEN (Nice, 1932) F. Mole

La pédagogie Decroly en France (1939-1968) S. Wagnon

La Pédagogie Institutionnelle et ses liens avec l’Éducation Nouvelle (1958-1968) A. Dubois

Les créations d’Écoles Nouvelles des années 1950-1960 : des militants méconnus ? F. Karsky

Chapitre II – Changer l’école pour changer la société

L’éducation nouvelle dans l’école unique. Le combat perdu de Maurice Weber B. Garnier

L’éducation nouvelle dans les projets de réforme des mouvements de la Résistance française sous

l’occupation G. Krivopissko

Jean Baucomont et le Bulletin national de l’enseignement primaire P. Boutan

Du projet Cathala au plan Langevin-Wallon, en passant par le plan d’Alger (1942-1947) A.-D. Robert

Témoignage J. Ladsous

Chapitre III – Changer les méthodes pour changer l’école

Les loisirs dirigés dans l’enseignement secondaire (1937-1940) J.-F. Condette

Les classes d’orientation sous le Front populaire (1937-1939) J.-Y. Seguy

« Méthodes actives » (1946-1950) L. Gutierrez

Réformer, changer, dans la revue « Les Cahiers pédagogiques » (1945-1970) X. Riondet

Une occasion manquée pour réformer l’enseignement de l’histoire (1944-1947) P. Legris

Du scoutisme à l’éducation civique : le moment Louis François J.- P. Martin

Chapitre IV – Au-delà de l’école

Le scoutisme, une éducation nouvelle entre modernité et archaïsme N. Palluau

L’Education populaire face à l’éducation nouvelle (1944-1952) L. Besse

La Ligue de l’Enseignement : relais de l’Éducation nouvelle ? N. Sevilla

Les CEMEA et la formation des moniteurs de colonies de vacances (1937-1950) G. Vannini

A la croisée de l’Education nouvelle, de l’éducation spécialisée et de la protection de la jeunesse E. Guey

Enfance déficiente et formation des maîtres (1936-1968) J. Roca

Les Francs et Franches Camarades (1944-1968) N. Monnin

Témoignages C. Charlet, P. Parlebas, A. Sirota

Table ronde animée par Francine Best

Épilogues

Chronologie de l’histoire du mouvement de l’Éducation nouvelle en France

Ċ
Catherine Dorison,
30 juin 2012 à 00:43